Holcim Maroc



Historique

1972 
Les gouvernements marocain et algérien décident de construire une cimenterie à Oujda, sous le nom de la Cimenterie Maghrébine (CIMA). Son capital social est de 75 millions de dirhams, réparti à égalité entre l'Office pour le Développement Industriel (ODI) et la SNMC, organismes représentant respectivement le Maroc et l'Algérie. Le projet CIMA fut mis en veilleuse et placé sous administration provisoire à cause du retrait algérien de l'opération en 1975. 

 

1976 
L'ODI crée une société nouvelle dénommée Cimenterie de l'Oriental (CIOR) qui reprend les actifs de la CIMA avec pour objet la réalisation d'une cimenterie dans la région d'Oujda. 

 

1979 
Holcim Maroc, 30 ans au service de la construction du Maroc. AR Mise en service de l'usine d'Oujda qui démarre avec une capacité de production de 1,2 millions de tonnes par an. 

 

1980 
Installation à Fès d'un centre d'ensachage d'une capacité de 500 000 tonnes par an. 

 

1982 
Installation à Casablanca d'un centre d'ensachage d'une capacité de 350 000 tonnes par an. 

 

1985 
Création de Ciments Blanc du Maroc à Casablanca. 

 

1989 
Installation d'un centre de broyage à Fès d'une capacité de 350 000 tonnes par an. 

 

1990 
Début des travaux pour la réalisation d'une ligne complète de production de clinker à Fès et lancement de l'activité BPE avec l'installation d'une première centrale à béton à Fès. 

 

 

1993 
Démarrage de l'unité de Fès portant la capacité de production globale à 1,9 million de tonnes par an. 
Prise de contrôle majoritaire du capital de la CIOR par Holcim Ltd dans le cadre du programme de privatisation. 

 

1997 
Installation d'une centrale à béton à Rabat et d'une autre à Casablanca. 

 

1999 
Construction d'une seconde centrale à béton à Casablanca. Mise en service d'un centre de broyage et d'ensachage à Nador. Mise en service des installations de valorisation de combustibles de substitution à l'usine de Fès Ras El Ma, d'une troisième centrale à béton à Casablanca et d'une autre à Nador. 

 

2001 
Certification ISO 9 001 et ISO 14 001 de la cimenterie de Fès. 

 

2002 
Changement de l'identité visuelle: CIOR devient Holcim Maroc. Démarrage de la nouvelle activité granulats (Benslimane). Début des investissements relatifs à la rationalisation du dispositif industriel de Fès. 
Certification ISO 9 001 et ISO 14 001 de la cimenterie d'Oujda. 

 

2004 
Extension de la cimenterie de Fès. 

 

2005 
Démarrage du centre d'ensachage et de distribution de Settat. 

 

2006 
Extension du centre de Nador. 
2007 
Démarrage de la cimenterie de Settat et de la plateforme de prétraitement de déchets Ecoval. 

 

2008 
Lancement du projet de doublement de capacité de production de l'usine de Fès. 
Certification ISO 9 001 et ISO 14 001 du centre de Nador. 

 

2009 
Création du premier réseau de distribution des matériaux de construction au Maroc: BATIPRO Distribution. 
Certification ISO 9 001 et ISO 14 001 du centre de distribution de Casablanca, de la cimenterie de Settat et de la plateforme de traitement de déchets Ecoval 

 

2010 
Lancement du projet de doublement de la capacité de production clinker de la cimenterie de Fès.

 

2012 
Doublement de la capacité de production clinker de l'usine de Fès